• Des voix dissidentes.

    Depuis l'Antiquité et tout au long des

    siècles, des voix se sont élevées en

    Occident pour attirer l'attention sur

    le caractère arrogant et cruel de nos

    relations avec les animaux et pour

    manifester une profonde répulsion

    envers leur utilisation à nos propres

    fins. Dans son ouvrage intitulé

    Sur la consommation de viandes, Plutarque

    ( philosophe grecque né vers 46 et mort vers 125)

    se fait leur ardent défenseur et

    déplore la perte de sensibilité qui

    accompagne le fait de se nourrir de la

    chair d'un animal : "  Vous me demandez

    pour quelle raison Pythagore s'abstenait

    de manger de la chair de bête ; mais

    moi, je vous demande avec étonnement

    quel motif ou plutôt quel courage eut

    celui qui le premier approcha de sa

    bouche une chair meurtrie, qui toucha

    de  ses lèvres les membres sanglants

    d'une bête expirante, qui fit servir

    sur sa table des corps morts et des

    cadavres, et dévora des membres qui,

    le moment d'auparavant, bêlaient,

    mugissaient, marchaient et voyaient ?

    Comment ses yeux purent-ils soutenir

    l'aspect d'un meurtre ? Comment put-il

    voir égorger, écorcher, déchirer un

    faible animal ? "

    « Vivre avec la conscience du carnage.L'abolition. »

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Juillet à 16:01

    Un de mes anciens responsables au boulot, qui manquait souvent de capacité de décision mais qui était un "brave" homme me répétait comme une litanie "avoir raison trop tôt, c'est souvent avoir tort"

    De tous temps des consciences se sont éveillées, mais quel chemin à parcourir contre les "traditions", contre le poids de la pensée générale ....

      • Mardi 3 Juillet à 20:15

        Elle est horrible cette phrase. Elle sent la faiblesse. Non je n'ai pas tord si je suis seule dans mon courant de pensés. Avoir tord c'est se taire quand  on se sait seul. Il faut se détacher du regard des autres et affermir ses idées. Avoir tord c'est se jouer qui l'on n'est pas.

      • Mardi 3 Juillet à 21:42

        Je te précise qu'à l'époque cette phrase était destinée à "me calmer" .quand je râlais un peu trop fort ..

        Il a aima la compote Damoizo ?

      • Mercredi 4 Juillet à 21:43

        Vu la quantité qu'il a mangé, c'est qu'il a aimé.

    2
    Mardi 3 Juillet à 17:00

    Des voix qui honorent l'Humanité ! mais hélas, la loi du profit , la force des habitudes, l'indifférence aux autres êtres vivants ...

    3
    Mercredi 4 Juillet à 21:01
    Dani et ses Chats

    Damoizo a peut-être chaud,
    c'est pour ça qu'il mange de la compote.
    Peut-être ...

    Il fait une chaleur étouffante ici !!!
    Bonne soirée. Je ferme car il y a orage en cours.

    4
    Jeudi 5 Juillet à 14:41

    Pas glop le hamburger en plastoc, remarque même "vrai" = interdit ici, berk

    Pour les graines pas surpris, les consos baissent avec la chaleur (en ce moment les miaou mangent moitié moins ici)

    5
    Jeudi 5 Juillet à 23:11

    Bonjour Sereine,

    Il y aurait beaucoup à discuter sur ce sujet.

    merci pourtes visites et commentaires.

    À bientôt Sereine.

     

    6
    Dimanche 8 Juillet à 10:11

    Je ne suis jamais arrivé à comprendre qu'on puisse travailler dans un abattoir.

    Bon dimanche chez toi

      • Dimanche 8 Juillet à 12:09
        Pour bosser dans un abattoir il faut avoir éteint à 100% ses valeurs émotionnelles et morales. Il ne reste que des coquilles faites d'orgueil. En résumé comme dirait un type que je connais et qui y travaille "rien que pour ma gueule". Pour de montrer le style "d'humanité" il avait acheté un poney pour son fils encore très petit. Je lui ai dit "oui mais si il ne veut pas monter à cheval, si il a peur" sa réponse fut instinctive : couteau. A traduire que l'animal va mourir dès qu'il ne sera pas utile. Moi je me demande combien de fessée se sera pris le gosse pour apprendre ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :