• Le chien.

    Il est des mots qui retiennent l'âme, le coeur.

    Aujourd'hui par deux fois j'ai été arrêtée.

    Était-ce juste ? Était-ce beau ?

    Je ne le sais.

    Disons que je me suis arrêtée de vivre pour y méditer.

     

    Je vous offre mes deux supports de méditation.

     

    1) Extrait du livre dont je viens d'achever la lecture.

    (ici)

    Page 363

     

    Il n'avait jamais vraiment aimé Diego. Il gardait son

    amour pour ses enfants. Accorder son affection à cette

    bête à poils, à l'intelligence limitée, lui semblait être une

    altération de ses sentiments, et d'une certaine façon une

    dégradation de son statut d'être humain. Maintenant que

    l'animal était mort, il comprenait qu'il s'était toujours

    trompé. Il avait adoré ce toutou placide et débonnaire,

    cette présence réconfortante. Diego était devenu un

    symbole. Un pôle d'amour qui avait échappé à toutes

    les lassitudes, à toutes les frustrations.

     

     

    2) J'allume la radio et j'entends ça :

    (ici)

     

    " - Vous aimeriez être un chien.

    - Oui parce que c'est la perfection, parce que cela résout

    tous les problèmes. C'est  plus facile d'entrer en contact avec

    les autres. Il n'y a pas la barrière du langage, de la banalité,

    des mal-entendus. Quand on aime, on respire, on s'approche,

    on regarde, on saute sur les genoux. Et on est pote. Combien de

    gens se touchent aujourd'hui ? ...

    Un chien c'est un bouddha, c'est un moine.

    Il s'allonge dans l'herbe, il hume les odeurs,

    il est dans la plénitude...."

    « Tom Regan - Gary Lawrence Francione & Paola Cavalieri.Vivre avec la conscience du carnage. »

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Juin à 08:37

    Il y a en effet de quoi réfléchir et surtout en tirer des enseignements.

    Ce que nous considérons comme de la "simplicité" de comportement ne serait elle pas tout bonnement une forme d'intelligence supérieure ?

    Nous avons perdu quelque chose ou bien nous le perdons : notre capacité d'observation et de savoir en tirer des leçons pour nous améliorer.

     

     

    2
    Lundi 25 Juin à 08:43

    Je trouve cela bien triste de découvrir qu'on aimait quelqu'un après sa mort!  

    Si nous ne sommes pas " programmés " pour être chien, soyons au moins humain !

      • Lundi 25 Juin à 21:16

        Ce qui m'a arrêté dans le propos du personnage de JC Grangé, c'est l'idée qu'aimer un animal c'est un peu "moins noble" que  d'aimer un enfant. Je pense que beaucoup se privent de l'amour à cause d'une erreur aussi fatale.

    3
    Lundi 25 Juin à 12:48

    Bonjour
    Être chien ? Je n'y avais jamais songé. Non, chacun sa place. J'adore le notre, le mien : et lorsqu"il me regarde ses yeux parlent d'amour. Et oui, nous aimons notre chien. Il y a pleinement sa place, au même titre que les enfants : c'est le sixième membre de la famille. C'est aussi un formidable ambassadeur : avec lui en balade, il y a toujours un moment ou quelqu'un m'aborde pour me parler de notre chien et du leur.
    Mais leur durée de vie est bien trop courte. C'est un drame à chaque départ. Et nous n'attendons pas qu'il ne soit plus là pour savoir c'est un amour partagé.

      • Lundi 25 Juin à 21:20

        Si  tu écoutes l'émission en entier, tu verras jusqu'où  elle va, et c'est vraiment à méditer, mais je n'ai pas envie d'être chien et je ne les vois pas comme des bouddhas. Le plus dingue pour moi c'est qu'elle vit avec une jack russel !!!! Un galgo  encore mais une jack !!!!sarcastic

      • Mardi 26 Juin à 14:26

        Ben non, j'ai essayé d'écouter cette émission et j'ai craqué. Je n'ai pas du tout accroché.

    4
    Lundi 25 Juin à 19:37
    Dani et ses Chats

    Bonsoir Sereine.

    Je reviendrais commenter ton article.

    Juste une question pour ce soir :

    as-tu su ça ?  ► --- VOIR  ICI ---

    :-/

    Câlins aux résultoniens.

      • Lundi 25 Juin à 21:25

        Non, ni vu ni entendu parler d'une telle  horreur. Le spectacle doit être abominable. Le voir en vrai doit marquer à vie.

        Encore des morts pour rien et dans quelle souffrance ?

    5
    Mardi 26 Juin à 00:22
    Dani et ses Chats

    Bien triste le 1er paragraphe,
    ne pas aimer trop,
    pour seul prétexte d'avoir une altération des sentiments
    et une dégradation de la valeur de sa petite personne !
    Ce comportement est très spéciste je trouve.
    Qu'il reconnaisse son erreur ok, mais pour moi c'est bien trop tard,
    il est passé à côté d'une vraie relation.
    Le chien lui peut-être pas, car il s'est adapté,
    il a pris ce qu'il a reçu, il a pris aussi le manque,
    et il a dû donner tout ce que l'homme a bien voulu recevoir.

    Page 363 : c'est de lui qu'il parle ou du personnage du livre ?

    Quant au 2ème paragraphe, perso, non, je n'aurais pas aimé être un chien, ni un chat ni autre ... Je suis un être humain avec la parole, j'estime que c'est un privilège par rapport aux animaux qui ne parlent pas.
    Et si je devais être un animal,
    je serais une girafe en liberté dans la savane.

    J'ai écouté la vidéo "je suis une chienne"
    Je trouve cette femme un peu tracassée ...

     

      • Jeudi 28 Juin à 18:11

        Moi je la trouve encore + dingue que moi yes.

         

        Grangé écrit des romans, il ne parle pas de lui,

        c'est un extrait de roman.

        Je l'ai noté car je pense qu'il reflète la pensée de beaucoup de gens.

    6
    Mardi 26 Juin à 10:46

    Je suis allé faire un tour dans tes news de la résultante.

    La fleur blanche de ton cactus est bien jolie ; moi je n'arrive jamais à avoir une fleur....

    Et Gus a l'air tout heureux pour son anniversaire.

    Bon mardi chez toi !

    7
    IzaCat
    Mercredi 27 Juin à 15:25

    Le premier extrait me fait réagir, c'est tellement triste de penser de cette manière...

    Adorable le petit bidon blanc de Guénady et bien sur Anton tu es le plus important !!!!  Jolie la fleur de cactus.

    Bonne journée

    8
    Jeudi 28 Juin à 12:05
    Dani et ses Chats

    Guénady = Emi

    qui met aussi son bidon à l'air  ^-^

    Elle a chaud la miss pouet-pouet.

    Anton, c'est certain, tu es le plus important !

    L'Ecrichien a été fait pour toi au départ.

    C'est pas rien n'est-ce pas.

    Sans Ecrichien, pas de Suis Ton Rêve,

    (probablement)

    et de Savoir Tend au Respect.

    Bon Anniversaire à Gus. 2 ans déjà, le temps passe très vite.

    Magnifique ton cactus.

    L'air et "la chaleur" BZH lui convient  :-))

    La luminosité aussi.

    Il fait jour + tard chez toi, tu es à l'ouest !  winktongue

    Comment vont les papattes à Mitri ?

    Toujours pareil ?

     

      • Jeudi 28 Juin à 18:15

        Tu as raison, je suis blogeuse à cause de l'écrichien qui était une rubrique d'asso avant de devenir un blog. Sans Anton pas de blog. 100% assurée.

         

        Pour moi Mitri pose mal ses pieds.

        Le 13 il sera stérilisé donc tant qu'il sera endormi,

        ils regarderont ses pieds.

    9
    Samedi 30 Juin à 21:07

    Bonsoir Sereine. Mieux vaut aimer les gens et les animaux de leur vivant : après c'est trop tard. Je préfererais être un chat qu'un chien...

      • Dimanche 1er Juillet à 12:28
        Et pourquoi pas un écureuil ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :