• Les Bishnoïs.

    Chez les Bisnoïs, une relation éthique avec le vivant

    est au coeur de leur engagement spirituel.

     

    - Végétarisme absolu,

    - Interdiction de couper les arbres verts,

    - Devoir de fournir abri et nourriture aux animaux domestiques

    non productifs pour leur éviter l'abattoir,

    - Protection et nourrissage de la faune sauvage ...

     

    Tout cela fait partie intégrante de la notion de dharma

    dans le bishnoïsme.

     

    Le strict végétarisme des Bishnoïs est directement

    lié à des représentations socioreligieuses de

    pureté et d'impureté qui classifient et

    hiérarchisent les êtres et les choses. La catégorisation

    des espèces animales est donc établie en

    fonction d'une mise en miroir de ces notions de

    pur et impur, à mettre en parallèle avec les

    pratiques de végétarisme et de non-végétarisme,

    transposées dans ce contexte aux animaux.

     

    Ainsi, les Bisnoïs ne se sentent réellement en

    affinité qu'avec les bêtes non mangeuses de

    viande, à savoir les herbivores et les granivores.

    Les autres, les carnivores, qu'ils soient sauvages

    ou domestiques, sont considérés comme faisant

    partie d'une autre sphère et bien que les Bishnoïs

    reconnaissent leur rôle et leur utilité,

    en particulier ceux des animaux sauvages dans

    les écosystèmes, ils n'établissent pas avec eux

    le même genre de relation qu'avec les animaux

    qui sont végétariens et donc, par extension,

    considérés comme purs.

     

    Les Bishnoïs.

     

    Les Bishnoïs ne cherchent pas

    à apprivoiser les gazelles et les antipoles

    ni à en faire des animaux de compagnie, bien que

    celles-ci vivent en grand nombre sur leurs territoires.

    Et si les Bishnoïs prennent grand soin des

    jeunes animaux orphelins et sont fiers de souligner

    que leurs femmes peuvent allaiter les faons

    au sein lorsque besoin est, ils essaient autant que

     

    Les Bishnoïs.

     

    cela se peut de les remettre en liberté dès que

    possible. Cette manière d'être avec les gazelles

    depuis des siècles a permis, selon les Bishnoïs,

    que ces dernières les reconnaissent et se

    sentent en sécurité sur leurs terres. C'est ainsi

    qu'au Rajasthan les lieux où vivent les Bishnoïs

     

    Les Bishnoïs.

     

    sont aisément reconnaissables par la présence de

    ces animaux en grand nombre. Ceux-ci paissent

    paisiblement dans leurs champs et jusque très

    près de habitations sans que les dommages

    dans les cultures et les plantations soient perçus

    comme gênants. De fait, la majorité des Bishnoïs

    considèrent que les dégâts causés  ne sont

    pas importants comparé à cette possibilité

    d'affirmer et d'appliquer les règles du Bishnoïsme

    prônant le partage et la protection des animaux.

     

    Cette relation de parenté qui s'est instaurée

    entre ces hommes et ces animaux s'incarne de

    manière probante lorsque les Bishnoïs enterrent

    les gazelles et les antilopes tuées par des braconniers

    ou victimes d'accidents de la route et

    élèvent à leur intention des stèles commémoratives.

     

    Depuis 5 siècles,

    de manière exceptionnelle mais néanmoins

    récurrente, de nombreux bishnoïs ont donné leur

    vie pour protéger et défendre des animaux ou

    des arbres.

     

    Exemple : Dans la nuit du 29.01.14,

    un jeune homme est mort en s'interposant entre

    des gazelles et des braconniers.

     

    Le gouvernement indien a remis à sa famille

    un titre honorifique (= un Surya Award) ainsi qu'une

    compensation financière comme celle que reçoivent

    les familles de militaires morts en service.

    « M'entends-tu poissons ?Forêt naturelle de hêtres. »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Mars à 11:23

    Je ne connaissais pas du tout mais ton article me donne envie de creuser davantage et de découvrir ce peuple.

    Intéressant, je vais me documenter à moins que tu connaisses des sources intéressantes à indiquer ?

    Pour Courtoisie, quand on sait d'où elle est partie c'est un fabuleux cadeau et un victoire de la vie. Sans prix !!! Je suis enchanté de lire sa situation actuelle.

      • Dimanche 25 Mars à 13:02

        Non pas de source. J'ai pris ça dans :

        Révolutions animales

        de chez Arte édition.

        C'est un pavé avec des dizaines d'auteurs.

        Chacun y va de son sujet.

      • Dimanche 25 Mars à 13:30

        Ok merci, j'ai trouvé quelques trucs. Très intéressant

    2
    Samedi 24 Mars à 11:42

    Après des tas d'aricles auxquels je ne pouvais accéder pour une raison inconnue, celui-là est accessible: mystère de l'informatique .je connaissais les principes des Bichnoïs par une amie qui me les a fait découvrir. Ils ont mon respect total.

    Je n'ai pas eu l'occasion de le dire ici puisque je ne pouvais accéder , merci pour Guénady dont j'ai suivi la remontée chez Jean-Marc.

    J'en profite aussi pour lire les nouvelles de ta petite troupette et faire la connaissance de la petite Courtoisie, elle a eu beaucoup de chance cette petiote.

    Caresses à tous tes petits protégés. Et bon week-end à La Résultante .

      • Dimanche 25 Mars à 13:04

        Tu devais déjà être "partie" avant l'arrivée de Cordial aussi.

    3
    Danielle=^.^=
    Samedi 24 Mars à 13:52

    Je découvre aussi grâce à ton article, merci Sereine.

    J'avais lu le nom lors d'une manif près de chez nous, pour éviter un morceau d'autoroute ...

    Courtoisie a eu bien de la chance le 24 / 9 d'être sur le trajet promenade !

    Excellente fin de semaine à toute La Résultante =^.^=

    4
    Samedi 24 Mars à 15:44

    Un peuple pour que j'ai mis à l'honneur sur mon blog il y a quelques années.

    Bisous

    5
    Samedi 24 Mars à 21:48
    erato :

    Je connaissais ce peuple par Dorine ma fille qui a passé un mois chez eux. En effet, les gazelles vivent en totale liberté. 

    Un ange gardien cette petite Courtoisie , elle est devenue bien belle.

    Guénady est bien beau , il semble avoir trouvé sa place au sein de la famille.

    Pour Mégara , les bains de boue  sont recommandés pour la peau. !!!

    Une belle soirée pour ce petit monde  .

    6
    Dimanche 25 Mars à 09:05
    sylvie barbizon

    Bravo aux Bishnois que je ne connaissais pas, bravo a leurs traditions, a leurs façons de vivre tous ensemble avec la nature et la flore en parfaite osmose. Je vais faire quelques recherches pour en savoir davantage..

    7
    Dimanche 25 Mars à 13:31

    Mais enfin c'est quoi cette contestation des gâteaux de Sereine, Mégara ?

      • Dimanche 25 Mars à 16:54
        Et Anton a laissé le sien sur la table !!!
      • Dimanche 25 Mars à 17:36

        y'a un souci là ...^^

      • Danielle=^.^=
        Dimanche 25 Mars à 20:15

        Très gâtés ou alors vraiment les gâteaux .... euh .... comment dire ...he

        Douce soirée à tous =^.^=

      • Mardi 27 Mars à 14:19
        Franchement le gâteau c'était .... comment dire . J'avoue.
    8
    Dimanche 25 Mars à 18:23
    Dani et ses Chats

    Soit elle veut le cacher
    pour le manger plus tard, comme un os enterré par ex.
    (je me rappelle qu'Anton le fait ça, enterrer un os, tu l'avais
    montré un jour sur un article)  soit c'est vraiment dégueu  ^-^
    Et Anton ? Bizarre ... Qu'as-tu mis de spécial dans ce gâteau ?
    Maintenant je lis ton article ...

      • Mardi 27 Mars à 14:24

        Je donne la part à Még, elle l'enterre dans la litière, je l'y récupère et le jette par la fenêtre. On va en balade, elle le récupère dehors et le ré-enterre  dans une autre litière. .

        Je dis qu'elle le trouvais mauvais car oui il était raté, maintenant oui, enterrer pour avoir plus tard est un truc qu'ils pratiquent tous les deux.

      • Mardi 27 Mars à 19:46
        Dani 7 Chats

        Très rigolo, je me marre !
        Je m'imagine Meg faisant ça   he

         

    9
    Dimanche 25 Mars à 18:30
    Dani & ses Chats

    Dans mon com précédent,
    elle = Megara bien sûr.

    Non je ne connaissais pas ce peuple.

    Alors nos chats, nos chiens,
    sont dans la catégorie des impurs pour eux,
    vu qu'ils sont carnivores,
    mais ils ne font aucun mal à ces animaux !

      • Mardi 27 Mars à 14:28

        Je trouve que c'est à méditer leur logique de classement.

        Les chèvres sont des  chiens vg.

        Mais vivre sans chat ... ça je ne pourrai pas.

      • Mardi 27 Mars à 19:54
        Dani 7 Chats

        Oui, mais c'est très logique en fait.
        Ils sont + proches d'animaux comme eux, VG.
        Comme nous, nous sommes + proches de gens
        comme nous, que de gens très différents.
        Par ex. je ne m'imagine pas du tout être proche d'un
        chasseur, ou de quelqu'un qui irait tuer les éléphants
        et lions dans la jungle.
        Eux sont proches de gens et animaux
        comme eux.  Logique.

    10
    Dimanche 25 Mars à 18:33
    Dani 7 Chats

    Courtoisie est devenue très très belle !

    11
    Mardi 27 Mars à 09:30

    Bonjour,
    Bel article sur cet peuplade peu connu.  Ils ont encore le respect de la nature mère et de tout ce qui y vie.
     Super : la journée commence par des bonnes nouvelles venant de la Résultante

    12
    Lundi 2 Avril à 10:26
    Ça ne m'aurait pas déplu de naître là-bas... Les animaux sont tellement plus intéressants que la majorité des "humains"... Bon lundi de Pâques chez toi !
      • Mercredi 4 Avril à 20:39
        Bonne idée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :