• Parti Animaliste.

    Projet de loi agriculture :
    les animaux encore et toujours oubliés !


    Des avancées de façade

    Depuis la semaine dernière, l’Assemblée nationale examine en séance plénière le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable. Une étape importante aurait dû être franchie en faveur de la protection des animaux dans le cadre notamment de l’article 13 « Respect du bien-être animal » et de l’article 11 « Accès à une alimentation saine ».

    Certes, quelques avancées sont à constater mais elles sont en deçà de celles qui avaient été votées en janvier 2017 lors du vote de la proposition de loi du député Falorni et bien en deçà de ce qu’attendent les citoyens.

    Il en est ainsi de l’extension de la possibilité pour les associations de protection animale de se constituer partie civile dans le cadre des actions judiciaires pour toutes les infractions relevant du code rural et de la pêche maritime a été sacrifiée puisque cette possibilité sera limitée aux articles L215-11 et L215-3, excluant toutes les autres dispositions de ce code qui constituent pourtant la majeure partie des infractions commises dans les élevages, les transports et les abattoirs.

    L'attente des Français déçue

    Cependant, les mesures particulièrement attendues par les citoyens n’y sont pas !

    Par exemple, malgré la promesse du Président Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle d’interdire d’ici 2022 la vente aux consommateurs d’oeufs issus d’élevages en cage, les députés ont rejeté l’interdiction de l’élevage en cage des poules pondeuses, voulue par 90% des Français (Yougov 2018).

    Quant à l’obligation de vidéosurveillance au sein des abattoirs, pourtant prévue par la proposition de loi issue de la Commision d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage, elle a également été rejetée par les députés alors que 85% des Français y sont favorables (IFOP 2016).

    La nécessaire végétalisation de l’alimentation en restauration collective en vue de réduire la consommation de produits d’origine animale a également été rejetée.

    D’autres amendements qui portaient des avancées très attendues de nos concitoyens ont également été rejetés :
    - rejet de l’interdiction de la castration à vif et de la coupe des queues des porcelets,
    - rejet de l’interdiction de l’élevage en cage des lapins,
    - rejet de l’interdiction des fermes-usines,
    - rejet de de la limitation de la durée des transports à 8h pour les mammifères et 4h pour les volailles et lapins.

    Un déni de démocratie criant

    Un sondage IFOP de mai 2018 révèle pourtant que 80% des Français souhaitent que leur député vote pour les amendements défendant la condition animale.

    Malgré les attentes sans cesse grandissantes de l’opinion publique sur la protection des animauxune large majorité des députés présents ont une fois de plus fait le choix du déni de démocratie.

    Il apparaît encore plus urgent aujourd’hui d’obtenir des élus animalistes portant avec force et détermination la cause animale au sein de nos institutions.

    Le Parti animaliste s’inscrit dans cette volonté et dans cette ambition afin qu’enfin soit prise en compte la volonté des Français et l’extrême souffrance subie quotidiennement par les animaux.

    Le Parti animaliste présentera une liste aux prochaines élections européennes de mai 2019. Vous recevrez avant l'été le formulaire pour poser votre candidature pour devenir candidat du Parti animaliste lors de cette importante échéance électorale.

     

    ,,

    « Peau d'homme / Ecorce d'arbre. le Kiwilove. »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Mai à 20:43

    Ce débat sur cette loi a été dévoré par les lobbys . C'est à désespérer de tout.

    2
    Jeudi 31 Mai à 22:24

    Certes, les animaux ont été oubliés ... mais les humains  aussi !!!

    Tant que les lobbys auront le droit d'agir et que nous aurons des élus à leur solde, il n' y aura pas d'avancé.

    3
    Jeudi 31 Mai à 22:55

    C'est désespérant! 

    J'ai voté pour le parti animaliste aux législatives car j'avais la chance d'avoir une candidate dans ma circonscription.

      • Samedi 2 Juin à 14:31

        Chance que je n'ai pas.

    4
    Vendredi 1er Juin à 10:52

    Skhim va se sentir bien seul parmi les autres...

    Moi je suis assez inquiet pour la perruche ondulée recueillie il y a deux ans.

    Elle semble avoir plus difficile pour voler vers le haut afin de rejoindre ses jouets sur le lustre du salon.

    Je suppose qu'elle doit être assez âgée, car elle n'a jamais accepté  les avances du mâle acheté pour lui tenir compagnie, bien que s'entendant à merveille avec lui...

      • Samedi 2 Juin à 14:32

        Les mystères de l'amour !!!

    5
    Vendredi 1er Juin à 21:58

    Bonsoir Sereine. J'ignorais ces décisions prises par le gouvernement. Bonne soirée

    6
    Samedi 2 Juin à 08:30
    sylvie barbizon

    oui, j'ai vu ça, ecoeuree bien entendu mais pas étonnée car les choses sur ce sujet ne peuvent pas changer en un an, non ça va être long, il faut continuer a écrire aux élus, soutenir ce parti animaliste si jeune, y'a du boulot mais les consciences bougent aussi, c'est une défaite certes mais pas la fin du combat.

      • Samedi 2 Juin à 14:33

        Nous n'en sommes qu'au début.

    7
    Dimanche 3 Juin à 10:26

    Bien être animal.... tu parles !

    On discute, on tergiverse, et on accepte les pots de vin des "monsanto" et autres sal....

    Depuis mon arrivée en Espagne, j'ai vu UNE seule abeille, et en Belgique mon voisin et moi nourrissons les moineaux avec des graines pour qu'ils puissent élever leurs petits, car plus d'insectes.....

    Heureusement ça marche !

      • Dimanche 3 Juin à 19:03

        Sacré avenir que nous préparons ... 

      • Lundi 4 Juin à 13:02

        Les insectivores ne sont pas des grainivores.  Je  ne voudrai pas avoir l'age de Mitri, car  dans 50, 70 ans le monde sera ....

        Les gens pensent  avenir = robots.

        Moi je sais que l'avenir sera la planète qui se dépollue de nous. Bienvenue dans la vie d'une puce sur un chien qui porte un collier antipuce.

    8
    Lundi 4 Juin à 12:35

    J'espère tout de même qu'Erguit et Guénady ne se feront pas mal : quelle mentalité !

      • Lundi 4 Juin à 13:02

        Je compte sur le temps comme allier.

    9
    Mercredi 6 Juin à 11:09

    Voilà donc Erguit déplumé....ou plutôt dépoilé.

    Dernièrement j'ai aussi trouvé dans ma prairie de quoi faire un coussin avec des touffes de poils de chats....

     

    Je refais une petite pub pour mon autre blog ( objet à deviner et vieux métiers )

    https://coyotus-erudicus.blog4ever.com

    Peut-être qu'un de tes visiteurs la verra....

     

    Passe une belle journée!

     

    10
    Mercredi 6 Juin à 19:16

    Ce que tu pointes du doigt est absolument révoltant et se sera très long de changer les choses - si on y arrive .Cela rejoint la diminution du prix du permis de chasse , autre scandale !

    Bonne soirée et bravo pour tes articles !

      • Jeudi 7 Juin à 14:55
        Hier soir j'entendais une émission sur les dinosaures. Cela m'a fait me demander une chose : est-ce que dans 200 000 ans des fossiles d'homo sapiens seront trouvés ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :