• SOS sauvetage.

    Ce jour je commence une série d'articles sur les bons gestes qu'il faut avoir quand on trouve un bébé.

    Je les mettrais tous en lien dans la marge

    pour une plus grande praticité.

     

    Bébé Hérisson.

     

    Le lait de vache comme le lait de chèvre

    n'est pas idéal pour un bébé.

    Celui de vache contient du lactose

    qu'il ne digère pas

    et

    celui de chèvre l'hydrate mais ne le nourrit pas.

    Le lait d'une maman hérisson est très concentré,

    très riche en protéines et en graisses.

    Il est presque sans sucre.

    Il faut lui donner du lait en poudre pour chiots

    en version revu et corrigé.

     

    Il faut :

    Préparer une tisane en plaçant un sachet de

    graines de fenouil dans de l'eau chaude.

    Laisser infuser une dizaine de minutes.

    Ensuite quand l'infusion est prète,

    il faut en mettre une dose dans une tasse.

    Y ajouter une dose de poudre de lait.

    Mélanger très bien pour avoir zéro grumeau.

    Quand la crème est parfaite,

    on ajoute une seconde dose de tisane

    pour obtenir le lait que boira le bébé Hérisson.

     

    Le rêve est de posséder une seringue à insuline

    pour lui servir de biberon.

    C'est très important qu'il n'avale pas de travers.

    Il pourrait mourir à cause d'une pneumonie de déglutition.

     

    Comment tenir le bébé hérisson lors des temps de biberons

    qui reviennent toutes les trois heures,

    jour comme nuit ?

     

    Le poser sur une table, le retenir de la main gauche pour garder

    ses membres avant en extension et ses membres arrières fléchis,

    soit en position de chien assis.

     

    Une goutte,

    la déglutition,

    une seconde goutte,

    la déglutition ....

    Il faut suivre son rythme.

     

    Cela peut prendre 20 minutes.

     

    Puis

    il faut absolument

    lui masser les parties génitales pour stimuler les déjections.

    Faire ce que sa mère ferait.

     

    Pour cela il faut prendre un disque de coton,

    le mouiller avec un peu d'huile d'amandes,

    l'entourer sur le doigt

    et masser doucement.

    C'est essentiel.

     

    Au cours des trois premières semaines de leur démarrage de vie,

    les hérissons ne peuvent pas remplir tout seuls

    les fonctions intestinales et urinaires.

    Si on ne les aide pas des blocages mortels peuvent se produire.

     

    Toutes les trois heures :

    1) peser le hérisson,

    2) Préparer son lait,

    3) le lui donner chaud avec la seringue,

    4) le masser,

    5) le remettre près d'une bouillotte chaude.

     

    Comment savoir quelle quantité lui présenter ?

     

    Un hérisson qui gazouillent est un hérisson qui a faim.

    Si il reste silencieux et qu'il prend du poids,

    c'est que les doses offertes lui suffisent.

     

    Le ventre d'un bébé hérisson a une peau si fine

    qu'on aperçoit par transparence 

    l'estomac rempli de lait. Cela donne une tache blanche sur la gauche.

    On découvre aussi en bas à droite

    une tache sombre presque violacée. C'est la vessie.

     

    L'urine des hérissons est très acide

    au point que si vous le laissez dormir sur une serviette mouillée

    par son urine, vous risquez de le retrouver en sang.

    Ce sera une inflammation suite à une brûlure.

    Il faudra alors bien nettoyer la plaie

    et appliquer ensuite une crème antibiotique.

     

    Les bébés hérissons commencent à ouvrir les yeux

    entre 2 et 3 semaines.

    Les hérissons voient principalement en noir et blanc,

    plus quelques rares couleurs.

    Leur vue n'est pas bonne

    mais leur ouïe et leur odorat

    sont très développés.

     

    Les dents sortent généralement dès la troisième semaine.

    Il faut alors commencer le sevrage,

    c'est-à-dire réduire la quantité de poudre de lait dans son breuvage

    et y additionner de la viande.

    Cette mixture ne passera pas à la seringue,

    il faut donc avant cette étape,

    lui apprendre à prendre son lait dans une assiette.

     

    Les hérissons ont un nez très long,

    leur bouche est située un peu plus en arrière.

    Le nez arrivera donc dans le lait avant la bouche.

    A l'intérieur du nez des hérissons

    se trouve une membrane qui se ferme

    pour bloquer le passage des liquides.

    Donc après avoir tremper son nez,

    il soufflera pour expulser le lait entré dans ses narines.

     

    Les hérissons pratiquent ce qui se nomme

    de l'autolubrification.

    Explication :

    Le bébé hérisson qui vient de découvrir son lait à la viande

    (l'idéal : viande lyophilisée pour chaton)

    jusqu'alors inconnu,

    va haleter, se mettre à mélanger ce qu'il a dans la bouche

    avec de la salive.

    De la mousse se formera aux coin de ses lèvres,

    puis il va se contorsionner,

    plier le cou en arrière,

    former une espèce d'arc avec son corps.

    En fait,

    il essayera d'atteindre tous les endroits de son dos,

    d'étaler la bouillie pleine de salive sur son corps.

    Comme il est encore bébé, donc maladroit,

    il basculera de droite à gauche,

    pédalera en l'air avec ses mini pattes.

     

    Les adultes pratiquent l'autolubrification

    à chaque fois qu'ils rencontrent quelque chose de nouveau.

     

    Bébé a des dents, les yeux ouverts,

    il mange tout seul,

    il lui faut maintenant une cabane.

    Une boite à chaussures en carton fera très bien l'affaire.

    Il suffit d'y découper une porte d'entrée.

    Un peu dedans, bien plus dehors

    il faut mettre de la paille.

    Le hérisson doit pouvoir construire son nid

    comme il l'entend.

     

    Idem comme le carton de la maison

    et la paille lui seront inconnus,

    il en mâchera quelques bouts pour de l'autolubrication. 

     

    Il faudra mettre sa cage dans une pièce très lumineuse

    pour qu'il puisse vivre au rythme naturel

    de la nuit et du jour.

    Le jour les hérissons dorment.

     

    Attention n'ayant plus de lait bien liquide

    il lui faudra de l'eau à volonté.

    « Informations.

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Septembre à 08:56

    J'ignorais tout du sevrage de ces bébés. Ici les adultes viennent manger les croquettes des chats des rues mais j'ai remarqué qu'il leur fallait aussi beaucoup d'eau.

      • Dimanche 17 Septembre à 11:43

        Moi aussi.

        J'ai découvert ça dans le livre que je viens de commencer :

        Massimo Vacchetta & Antonella Tomaselli

        25 grammes de bonheur

        Edtion city -témoignage.

         

        Massimo est un véto (vache) qui va découvrir chez un collège un bébé hérisson . C'est une histoire vraie.

      • Mardi 19 Septembre à 11:54
        Dani  et Chats

        Ça me donne vraiment envie
        de le lire. Je vais me le procurer.


        Ma soeur (Landes) a une chauve-souris qui vient
        s'installer sous un auvent sur sa terrasse.
        (auvent en dur, mur, briques, comme un garage non fermé)
        C'est la 2ème année qu'elle vient.
        Est-ce la même ?
        Impossible à savoir, mais probablement
        vu la durée de vie d'une chauve-souris (jusqu'à 40 ans !)
        Elle s'appelle Louise  ^-^
        En ce moment elle y est.
        Elle n'est pas blessée et bien accrochée !
        Sinon il existe SOS Chiroptere.

    2
    Dimanche 17 Septembre à 15:38

    Des conseils précieux...

    Je n'ai point vu de hérissons dans mon jardin cette année...

    Bises

    3
    Dimanche 17 Septembre à 21:32
    erato:

    Malheureusement je suis dans un secteur où les voitures vont trop vite et les hérissons et les blaireaux en font les frais . J'ai déjà recueilli des bébés hérissons qui têtaient leur mère morte . Grâce aux conseils de mon véto ( les mêmes que les tiens ) j'ai pu sauver des petites familles  mais c'est fastidieux et très long .Ils sont repartis dans la campagne !

    C'est bien de mettre ces conduites à tenir , c'est très utile, merci pour ces petits orphelins.

    Belle soirée à la résultante

     

      • Dimanche 17 Septembre à 21:42

        Tous les blaireaux que j'ai vu ... étaient morts au bord d'une route.

    4
    Dimanche 17 Septembre à 22:29

    Par ici les hérissons se font de plus en plus rares. Il y a 20 ans j'en avais qui logeaient dans le jardins. Mais je n'en ai pas vu depuis qq années. 
    Au final s'occuper d'un bébé hérisson , c'est du boulot.

     

    5
    Lundi 18 Septembre à 07:18

    Dis donc, je constate que la vie et s'occuper des "trempette" n'est pas de tout repos. Complexe, des départs. Pas évident .

      • Mardi 19 Septembre à 11:32
        Dani  et Chats

        Moi qui aimerait un aqua.
        quand je vois la (les) difficulté, je pense n'en avoir jamais.
        C'est beaucoup de soucis, comme j'en ai plein déjà
        je ne vais pas m'en rajouter ...

      • Mardi 19 Septembre à 12:54

        Bien compréhensible voix de la raison...

    6
    Lundi 18 Septembre à 10:41

    De bons conseils ! Merci.

    Ici, nous avons plusieurs familles de hérissons qui viennent manger la nuit tombée et pourtant nous vivons en plein centre ville :) Ils mangent dans les même gamelles que les chats et partagent souvent leur repas ensemble. Cette année, il y a eu beaucoup de bébés ! J'en ai récupéré 4 en difficulté mais ils étaient déjà âgés d'au moins 1 à 2 mois. Un n'a pas survécu :(

    Après en avoir élevé 2 un hiver (il y a quelques années) j'en connais les difficultés ... aussi maintenant, depuis que je sais que les centres de sauvetages notamment LPO les prennent en charge, je les y conduis dès que j'en trouve un en difficulté. Le dernier, c'était pas plus tard que la semaine dernière conduit au marais aux oiseaux sur l'île d'Oléron.

    Ceux que j'y ai conduit, ont à ce jour survécu. Quand ils sont sevrés et /ou remis "sur pattes", ils sont relâchés en campagne sur un territoire sauvegardé :)

    Sur le site du sanctuaire des hérissons, on peut trouver les adresses de ces centres qui les prennent en charge région par région jusqu'à leur remise en liberté.

      • Lundi 18 Septembre à 20:29

        Oui il y a des supers centres un peu partout.

        Le livre que je lis, c'est l'histoire de la création d'un centre, mais c'est en Italie.

    7
    Lundi 18 Septembre à 18:59

    Excellent article qui indique quoi et ne pas quoi faire.

    Vu un hérisson un jour ... en vrai.

    J'ai toujours habité en ville du coup  :-/

    Il était sur le paillasson de ma soeur.

    Elle avait mis une coupelle de lait pour les chats.

    Désolée pour le petit Jaudy  :'(

    Bonne soirée.

      • Lundi 18 Septembre à 20:37

        Je pique mon sol tous les soirs pour l'aérer pourtant. Le pire c'est que je ne retrouve pas son corps. Et crois moi j'ai cherché surtout que j'ai évacué 75% de la vallisnéria pour mettre les plantes du 110. Un absolu mystère.

         

        Ce midi, enfin 14h, j'ai vu Elbe pondre "dans les bras" de Aude. Les oeufs coulaient à pique, alors il plongeait dessus pour les récupérer dans sa bouche, et les remonter dans le nid de bulles. Ensuite, re embrassade, re lot d'oeufs, re plongée .... J'en ai vu 5. Je ne sais pas combien avant, je n'étais pas là,je ne sais pas combien après, M&A étaient pressés. 

        Avec Nil & Muze, on aura aucun bb.

      • Mardi 19 Septembre à 11:29
        Dani  et Chats

        Oui c'est bizarre
        que tu ne retrouves pas son corps.
        Etait-il "accroché" à une plante que tu as sorti ???
        Tombé et vlan un chat passe par là ...
        Les autres  poissons ne l'ont pas mangé tout de même ?

        Je me rappelle des petits poissons, 3 ou 4 ... très petits,
        (qui venaient d'où je ne sais pas)
        que ma mère avait rajoutés dans le <<bocal>> rond !!!
        du poisson rouge.
        Ils ont mal fini, ils sont tous morts !
        Bon pas très étonnant dans un bocal tu me diras  :-/
        Nous n'avons plus jamais eu de poisson après que le rouge
        soit mort aussi quelques temps après ...
        J'avais 10-11 ans.


        Ce doit être super de voir un poisson pondre les oeufs !

    8
    Mardi 19 Septembre à 09:54

    Qu'as tu mis dans ton sol au moment de sa réalisation ? As tu des remontés de bulles de gaz ? J'en ai aussi , mais il parait que c'est normal pendant qq mois. Ce qu'il ne faut pas : que cela sente la pourriture.

      • Mardi 19 Septembre à 19:39

        Quand je pique le sol, oui, parfois, à certains endroits il y a des bulles qui ne sentent rien. Je les accuse d'avoir causé la mort des cory car je ne vois rien d'autre, 4 a suivre et des gros, c'est bien le même coupable. Mais est-ce elle.

         

        Ce soir tous les oeufs ont disparu :manger assurément.

        Oui c'est beau de voir des oeufs sortir de maman qui a papa enroulé autour d'elle.

    9
    Mardi 19 Septembre à 20:04

    Bonsoir Sereine. Merci pour ces conseils qui m'auraient été utiles il y a 2 ans. Mon frère m'avait apporté un bébé hérisson qu'il avait trouvé, tout seul. Je lui ai donné du lait à la seringue et des croquettes pour chat mais je n'ai pas réussi à le sauver...

      • Mardi 19 Septembre à 21:01

        Tu sais quand ma Mort veut quelqu'un,elle gagne toujours.

    10
    Mercredi 20 Septembre à 15:12
    sylvie barbizon

    Bonsoir Sereine, merci pour ces conseils qui peuvent sauver des petites vies, ici je n'en ai jamais vus, doivent pas aimer ces latitudes mais en France si, moi en ce moment j'ai des grenouilles sur mon balcon, 2, 3, mais pas de bebes pour le moment..Bonne semaine.

    11
    Mercredi 20 Septembre à 20:20

    Merci pour Grizou. Il pourra aspirer à une belle retraite paisible, bravo pour lui avoir ouvert ton cœur

    12
    Hier à 00:20
    Dani  et ses Chats

    RIP Parrett  ♥

    :-/

    Bienvenue Grizou !

    Oui je me rappelle des vacances de Grizou à la Résultante,

    et des 2 chevaux et du chien.

    Tu allais leur donner à manger.

     

      • Hier à 08:03

        Dur pour les "corydo" ...

    13
    Hier à 10:40

    Bonjour Sereine.

    Que d'excellents conseils...

    Et une fois le hérisson parvenu à l'auto-alimentation, est-il possible de le remettre en liberté comme les moineaux que je soignais ?

     

    De retour de Séville, où le temps était parfait ( chaud ) et les visites magnifiques.

    Passe un beau jeudi ! 

      • Hier à 20:21

        Il est obligatoire de les remettre en liberté, car il est illégal d'en détenir si ils sont en bonne santé.

        attention il faut qu'il fasse 650g pour parvenir à hiverner. Moins lourd, il faut les confier à un centre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :