• Avis de Trempette n° 87.

     

    Le long nez de la cousine

    il sait que il y a l'apothéose du bonheur

    qui arrive.

     

    Avis de Trempette n° 87.

     

    Alors donc Mégara

    elle fait dedans balade

    du mouillage de langue.

     

    Avis de Trempette n° 87.

     

    Le mouillage de langue

    il est pour le glissage avant le bidonnage.

     

     

    Et maintenant bidonnage de côtelettes en direct :

     

     

     

    Stylage fillette.

     

     

     

     

    Stylage espagnol.

     

     

    Merci Titi voisin de pas bien aimer les côtelettes.

    Les De Baeza ils sont toujours ok d'accoq pour rendre un service de bidonnage.

     


    5 commentaires
  • Page 239 :

     

    Les femmes n'ont obtenu le droit de

    vote et d'éligibilité en France qu'en 1944. L'épouse n'est

    devenue l'égale de son mari dans le couple qu'en 1965,

    date à laquelle le régime matrimonial de 1804 ("la femme

    doit obéissance à son mari") est réformé : désormais, la

    femme n'a plus besoin de l'autorisation de son mari pour

    travailler, ouvrir un compte ou gérer ses biens. La notion

    de "chef de famille" (au profit du mari évidemment) n'a

    été remplacée qu'en 1970 par celle de l'autorité parentale conjointe.

     

    L'homosexualité n'a été retirée de

    la liste des maladies mentales par l'OMS qu'en 1990.

    Aux États-Unis, les homosexuels ont été officiellement

    interdits dans l'armée jusqu'en 2011. En France,

    l'homosexualité est devenue sous De Gaulle, en 1960, un

    "fléau social" par le biais d'un amendement. Les homosexuels

    ont été fichés chez nous jusqu'en 1981, et l'homosexualité

    n'a été dépénalisée qu'en 1982.

     

    Page 240 :

     

    Le combat pour l'égalité des humains entre eux est loin

    d'être terminé. Le racisme, le sexisme et l'homophobie

    continuent à agir plus ou moins efficacement selon

    les endroits.

     

    L'antispécisme prolonge ces combats

    pour l'égalité des individus en demandant la prise en

    compte de cette réalité nouvellement admise par les

    scientifiques : tous les animaux sont des individus qui

    éprouvent la souffrance et qui ont un droit intrinsèque

    à la vie.

     

    Page 241 :

     

    L'antispécisme se heurte toutefois à une difficulté qui

    n'accompagnait pas les autres luttes : il réclame des

    droits pour des individus qui ne sont pas eux-mêmes

    en mesure de les exiger. Les animaux non humains

    ne peuvent pas faire des manifs ou envoyer des porte-parole

    sur des plateaux télé. Contrairement aux esclaves,

    capables de révolte, aux femmes et aux homosexuels,

    rassemblés en organisations pour porter publiquement

    leurs exigences et relayer les témoignages, les animaux

    que l'on exploite n'ont aucun moyen de se faire entendre.

     

     


    6 commentaires
  • L'avantage aérien.

     

    Quand on pense aquarium et plantes

    on les voit toujours immergées dans l'eau

    et on oublie les flottantes, les palustres,

    celles que l'on nomme amphibies.

     

    Ces plantes ont l'avantage de profiter du C02 de l'atmosphère,

    de la lumière naturelle puisque l'air bloque beaucoup moins la lumière

    que l'eau aux molécules beaucoup plus compactées.

     

    Les avantages de ces plantes ont au nombre de 4 :

     

    1) Une croissance bien plus rapide.

    En apparence elles poussent moins vite que par exemple

    une ceratophyllum ddemersum

    mais l'apparente exubérance du ceratophyllum est due au fait

    que son volume est largement composé d'eau.

    Le % de matière sèche des plantes aquatiques est ~7%,

    une plante émergée a ~20% de matière sèche.

     

    2) Une utilisation plus efficace du dioxyde de carbone.

    Le C02 se diffuse beaucoup plus facilement dans l'air que dans l'eau,

    même si la concentration de C02 dans l'air est plus faible que celle de l'eau.

     

    3) Une meilleure oxygénation des racines.

    Au niveau des racines il n'y a pas de photosynthèse

    donc il faut bien y faire venir l'oxygène.

    Les plantes émergées ont un accès plus facile à l'O2 puisqu'elles ont celui de l'air.

     

    4) Activité biologique augmentée par les plantes flottantes.

     

    Mais il y a des inconvénients d'être un milieu aquatique.

     

    1) Le C02 se diffuse lentement.

    Les plantes ont du mal à y accéder.

     

    2) L'oxygène se diffuse mal dans l'eau,

    donc les plantes vont avoir du mal à évacuer l'oxygène qu'elles produisent par la photosynthèse

    aussi elles vont garder une partie de l'oxygène dans leur tissus,

    ce qui fait que les plantes aquatiques vont opérer à la fois

    de la photosynthèse et de la respiration.

     

    3) Le substrat est partiellement anaérobie.

     

    Résultat de tout cela

    les plantes aquatiques se sont adaptées à vivre dans l'eau

    mais leur activité biologique est réduite comparativement aux plantes terrestres.

     

    Quelles précisions :

     

     --- Le CO2

    Le dioxyde de carbone aérien n'impose aucune limite.

    Des études ont montré que quand on enferme des plantes émergées

    dans une atmosphère dont on a augmenté la quantité de C02

    les plantes augmentent leur activité photosynthétique de manière très importante.

    Si dans l'eau on fait des injections de C02

    les plantes vont aussi augmenter leur activité photosynthétique

    mais de façon bien plus limitée.

     

    --- La lumière

    De ma même manière les plantes émergées semblent exploiter la lumière sans limite

    plus il y a de la lumière, plus elles sont contentes

    et cela se passe très bien.

    Au contraire les plantes aquatiques n'ont pas d'intérêt à être fortement éclairées.

    Les plantes aquatiques sont des plantes d'ombres

    qui n'aiment pas les fortes lumières.

    Par contre on aura un petit avantage avec les plantes aquatiques

    car certaines d'entre elles vont mieux exploiter les basses lumières que les plantes émergées.

    C'est ça l'inconvénient des plantes émergées :

    il leur faut beaucoup de lumière.

     

    Beaucoup de plantes émergées auront une capacité exceptionnelle à oxygéner leur rhizosphère

    soit la masse des racines.

    Elle dispose de tout un réseau de canaux dans les tiges, entre les feuilles et les racines,

    qui vont permettre de récupérer de l'oxygène de l'air

    de le véhiculer jusque dans les racines

    et donc de l'utiliser et de l'évacuer au niveau des racines

    autant pour faire vivre les racines que pour oxygéner la rhizosphère

    et le C02 ainsi produit sera évacuer par un réseau de retour aux feuilles émergées

    et les feuilles émergées pourront même utiliser une partie du CO2 pour leur photosynthèse.

     

    Grâce à cette grande capacité d'oxygénation des racines

    les plantes émergées vont être capable de survivre dans des milieux extrêmement anaérobie.

     

    L'oxygénation des racines va servir à quoi ?

    --- Pour leur survie : faire fonctionner leur métabolisme.

    --- Contrer les effets toxiques des métaux lourds comme le fer par exemple.

    --- Se protéger du sulfure d'hydrogène qui est extrêmement toxique.

    Pourquoi ? Simplement parce que l'oxygène qui sera évacué par les racines

    va entretenir une population de bactéries qui sera capable de traiter

    le sulfure d'hydrogène et de l'éliminer.

    --- Permet la vie de mycéliums symbiotiques.

    C'est-à-dire des sortes de champignons qui vont vivre en symbiose

    avec la racine et qui vont leur permettre de mieux capter les nutriments.

     

    Les plantes flottantes vont jouer un rôle très important

    dans l'écologie de l'aquarium grâce à leurs racines directement dans l'eau.

     

    Plantes flottantes = pistia stratiote - jacinthe d'eau

     

    Leurs racines dans l'eau vont abriter toutes une faune

    comme les protozoaires, les paramécies (organisme unicellulaire)

    qui sont elles-même bactériophages. Bactéries trouvées dans le système racinaires des plantes flottantes.

    Les alevins qui ont une très petite bouche

    vont en plus de pouvoir profiter de l'abri des racines

    trouver toute une microfaune pour se nourrir.

     

    Comment profiter de l'avantage aérien en aquarium ?

     --- Déjà en ajoutant des plantes flottantes.

    Pensez à ouvrir le couvercle de l'aquarium pour faciliter la circulation de l'eau

    et offrir plus de lumière dont sont très exigeantes les plantes émergées.

    --- On peut aussi baisser le niveau de l'eau afin d'offrir un espace aux plantes

    sous les néons de l'aquarium.

     

    Surtout quand une plante sort de l'eau

    comme c'est un avantage pour elle,

    il ne faut pas la couper.

    Elles vont pouvoir produire plus de matière sèche, assainir l'eau de manière plus efficace.

     

    Pensez aussi que les plantes flottantes ont un avantage

    au niveau de l'assainissement de l'eau.

    On les retrouve d'ailleurs dans les stations d'épuration de l'eau.

    Elles fixent en plus des métaux lourds, les pesticides.

     

    Elles ont la capacité de traiter l'eau de l'aquarium,

    de loger ce qui nourrira les alevins,

    d'empêcher que l'eau ne devienne un bouillon de culture avec des bactéries pathogènes

    et aussi la prolifération des algues.

     

     


    7 commentaires
  • Quand il y a les fils et les filles

    sur que oui vrai

    Cousin Erguit

    il est là aussi.

     

     

    Et cousine elle fait son débarquage ...

    pour du grand saccage d'harmonie.

    Égale : Bye bye tous.


    7 commentaires
  • Les filles de Sereine

    Eichane & Kizende

    mais pas de Anton

    parce que bon

    elle a été longtemps vieille fille Godiche

    avant d'être Dame de Baeza

    la belle aimée d'Anton son soupirant.

     

     

     

    Tout pareil que le matin des fils.


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires