• Alors que chez les mammifères l'organe phonatoire,

    le larynx, est situé dans la partie supérieure de

    la trachée, celui des oiseaux, la syrinx, est situé

    beaucoup plus bas, à la jonction des bronches et

    de la trachée. Chez de nombreux oiseaux il est

    même situé sur la bifurcation des deux bronches,

    si bien que la syrinx se trouve dédoublée en deux

    sources sonores parfaitement indépendantes.

    Cette capacité unique, le "phénomène deux

    voix", consiste à moduler indépendamment deux

    fréquences. Ainsi, de nombreux passereaux produisent

    certaines notes de leur chants avec la partie gauche

    de leur syrinx et d'autres notes avec la partie droite.

    Il y aurait donc chez les oiseaux des gauchers et

    des droitiers de la voix. Certains oiseaux, comme

    le cardinal, produisent même la première moitié

    d'une note avec une voix et la seconde moitié

    avec l'autre voix.

     

    Une autre particularité de l'oiseau tient à la complexité

    de son système respiratoire, sans doute le

    plus sophistiqué des systèmes respiratoires

    des animaux. Il fait intervenir non seulement

    les poumons mais également de nombreux sacs

    aériens, ce qui a naturellement, avec le "phénomène

    deux voix", des conséquences sur la gestion

    du souffle et donc sur la production des sons.

    Ainsi, une alouette des champs peut produire

    dans un même chant 600 notes différentes

    avec un débit de 200 notes à la seconde. Pour

    mémoire, l'homme est capable en moyenne de

    séparer 40 sons à la seconde et ne perçoit deux

    sons comme étant séparés que si l'intervalle

    entre ces sons est de l'ordre de 25ms. Il

    percevra donc une partie de ces 200 notes à la seconde

    comme un son continu. L'acuité auditive temporelle

    de l'oiseau est beaucoup plus élevée : il peut

    séparer en moyenne 400 sons à la seconde.

     


    14 commentaires
  • Ce n'est pas donné à tout le monde

    de marcher sur 2 pieds et de se tenir bien droit.

     

    Les oiseaux sont des bipèdes

    mais

    ils ont la tête en avant,

    la queue en arrière

    ce qui forme une sorte de balancier.

     

    Certains animaux, comme les ratons laveurs  ou les chats

    sont capable de se dresser bien en ligne droite

    pour attraper quelque chose en hauteur.

    Mais ils ne restent jamais très longtemps

    dans cette position.

     

    Les gorilles, les chimpanzés, les bonobos

    se débrouillent nettement mieux.

    Les bonobos sont les meilleurs bipèdes de tous les grands singes.

     

    Les bonobos sont d'abords des quadrupèdes.

    Ils se redressent quand ils ont les mains prisent

    par de la nourriture, des objets qu'ils veulent transporter,

    ou qu'ils tiennent la main de leur enfant.

    Au total

    ils ne passent pas plus de 2% de leur temps

    en bipédie.

    Et quand ils marchent en bipédie

    ils ne se tiennent pas droit comme un humain

    mais leur corps est en avant

    et leurs genoux sont pliés.

     

    Comparaison du squelette d'un humain

    à celui d'un grand singe.

     

    Chez l'humain :

     

    Chevilles - genoux - bassin et le trou occipital

    (à l'arrière du crâne, par où passe la moelle épinière)

    tout est sur une ligne droite

    et les masses sont réparties autour de cette ligne.

    Cela permet de tenir debout, et en équilibre

    sans fatigue excessive.

     

    Chez les grands singes :

     

    Il n'y a pas d’alignement.

    La cage thoracique s'est développée vers l'avant.

    La base du trou occipital est inclinée,

    le crâne est donc lui aussi, vers l'avant.

    Il n'y a donc pas d'équilibre possible.

     

    La marche :

     

    Quand nous marchons le fémur (os de la cuisse)

    passe librement de l'avant vers l'arrière, et inversement.

    Les fémurs des singes ne le peuvent à cause d'une butée

    située sur le bassin

    qui empêche la jambe de partir en arrière.

    Pour marcher en bipède les singes doivent adopter une démarche chaloupée

    pour se dégager de cette butée.

     

     

    L'évolution :

     

    Parmi les lointains ancêtres

    il y a l'australopithèque (= C'est Lucy ~3,2 millions d'années).

    Elle est bipède, mais elle marche avec les genoux vers l'extérieur

    et elle marche sur l’arrête extérieur de ses pieds.

     

    Plus près de nous

    il y a l’homo halibis (2,3 à 1,5 millions d'année).

    Lui il a les genoux alignés mais il a les pieds plats.

    Son corps est penché en avant.

     

    Plus près de nous encore

    l'homo ergaster (1,9 à 1 millions d'année).

    Lui marche comme nous.

    Et il court sur deux jambes aussi.

    C'est le vrai premier bipède.

     

    Il est répandu de croire que la bipédie fait l'homme,

    que c'est une évolution que les singes n'ont pas eu

    et qui les a laissé derrière nous.

    Ah spécisme quand tu nous tiens !!!

     

    La vérité

    est que l'homme est un bipède qui l'est resté

    pour libérer ses mains, leur offrir le loisir d'autres tâches

    alors que les grands singes bipèdes

    ont évolué en perdant la bipédie

    qui assurément représentait plus d'inconvénient que d'avantage.

     

     


    29 commentaires
  • L'ours polaire : Le symbole du réchauffement climatique.

     

    Petite question qui peut paraitre sotte :

    De quelle couleur sont vraiment les ours polaires ?

     

    Les poils des ours polaires sont des tubes creux qui dispersent la couleur,

    de la même façon que la neige apparait blanche

    alors que ce ne sont que des cristaux transparents.

    A la lumière infrarouge,

    les ours polaires sont pratiquement invisibles.

    Les ours blancs sont donc transparents.

     

    Les ours dits blancs

    peuvent aussi être jaunes

    à cause de l'oxydation due au soleil

    ou

    verts lorsque de micro-algues

    se nichent au cœur de leurs poils creux.

     

    Avec le réchauffement climatique

    les ours verts vont devenir de plus en plus fréquemment observés.

     

    Autre question qui ne germe que

    dans ma cervelle épatamment "neuronée" :

    Est-ce qu'un ours jaune ou vert aura plus chaud

    qu'un ours blanc ?

    OUI.

    Techniquement le blanc reflète toutes les couleurs.

    Le jaune a absorbé toutes les couleurs

    sauf le jaune,

    idem le vert a tout absorbé sauf le vert,

    donc les ours jaunes ou verts auront plus chaud

    que les ours blancs.

     

    Les ours,

    au cours de l'évolution sont devenus blancs

    pour se camoufler sur la glace.

    Comme le réchauffement climatique réduit la glace

    les ours vont passer de plus en plus de temps

    sur la terre couleur marron.

     

    Génétique des ours bruns des îles ABC en Alaska

    sont les descendants des ours polaires (blancs)

    qui ont été coincé sur l'île lors de la fonte de la glace

    à la fin de la dernière ère glacière.

    Les ours bruns également isolés sur l'île ont faits des bébés

    avec les ours polaires

    et

    les descendants de ces premiers bébés

    sont les ours bruns des îles.

     

     

    Actuellement il existe des couples mixtes

    Grizzli (sous espèce de l'ours brun) / ours blanc

    aussi à terme peut-être

    comme sur les îles ABC

    n'existera-t-il plus que des ours bruns...

    et des verts.


    28 commentaires
  • Le parti Animaliste français

    n'est pas une utopie,

    c'est une branche de plus en Europe.

     

    En effet les animaux ont un parti politique

    en Allemagne, à Chypre, en Espagne, en Finlande,

    au Pays Bas, au Portugal, au Royaume Uni, en Suède.

     

    A l'international

    ils sont représentés

    en Australie, au États Unis et en Turquie.

     

    Pour revenir à l'Europe

    j'ai oublié de mentionner l'Italie

    car c'est le sujet de cet article.

     

    Voilà que Silvio Berlusconi se proclame à la tête du

    parti animaliste italie.

     

    Comment l'accepter ?

    Lui

    l'homme le plus riche financièrement d'Italie

    mais surtout l'un des plus pauvres humainement parlant.

     

    Il a été condamné pour fraude fiscale

    donc il est inéligible

    mais

    avec Matteo Renzi

    il a concocté une nouvelle loi électorale

    qui lui permettra de se présenter en mai 2018.

     

    Ce type n'a ni conscience, ni humanité

    comment pourrait-il se prétendre Animaliste ?

     

    En Février 2016 à 79 ans,

    il a annoncé qu'il était devenu végétarien.

    Monsieur veut dorénavant des sauces végétariennes

    avec ses pâtes.

     

    Mais pour ses infâmes soirées sexuelles,

    sa misogynie,

    que compte t-il faire ?

     

    Silvio Berlusconi ne peut être une aide pour les cochons

    alors qu'il doit figurer sur la liste de

    BALANCE TON PORC.

     


    12 commentaires
  • Plaçons nous tel un oiseau,

    au dessus des hommes,

    et observons une foule sur un trottoir.

    Certains avancent droit,

    d'autres entrent ou sortent de magasins, rues adjacentes,

    certains vont dans un sens et d'autres dans l'autre sens

    quand encore d'autres restent figés.

    Même si on prolonge l'observation

    nous ne verront pas de collisions.

    Et

    c'est normal car une foule est

    une addition de cerveaux qui dirigent des pas

    en tenant compte de ce qui entoure l'individu.

     

    Redescendons au sol, sur un sol de forêt et levons les yeux.

    Il n'y a pas plus de collisions entre les branches qu'il n'y en avait dans la foule.

    Preuve qu'une branche n'est pas juste une chose qui s'allonge avec le temps,

    mais un œuvre qui se construit avec intelligence,

    soucis de son environnement.

     

    Si on observe mieux

    on découvrira des couples d'amis.

    Côte à côte, deux arbres pour ne pas se gêner 

    orienterons leurs grosses branches à l'opposé de l'autre,

    et sous terre,

    leurs racines se mêleront sur le même espace.

     

    Quand l'homme ne voit dans l'arbre que bois de chauffage

    ou planches

    va tuer l'un des deux amis,

    le second n'aura plus d'envie de vivre

    et sa mort naturelle sera enclenchée.

     

    Une forêt est une société avec

    ses groupes, ses amis, ses familles.

     

    Il y a des arbres mères qui allaitent leurs enfants.

    Au travers leur racine

    les mères donnent du sucre à leurs petits.

    Elles savent reconnaître leurs propres nourrissons.

    Au bout des racines il y a des terminaisons nerveuses qui savent

    qui est qui.

     

    Exemple : Un chêne.

    Il va produire ses glands.

    Si vous y ajoutez des glands d'un chêne autre,

    et des graines d'autres variétés d'arbres,

    plus tard

    les racines du chêne sauront

    si elles rencontrent des racines de bébés arbres d'espèces différentes,

    mais surtout

    elles sauront que le bébé là vient d'un de ses glands

    ou d'un gland qui n'est pas de sa production,

    et donc les racines n'offriront de la nourriture

    qu'à ses enfants.

     

    Pour l'homme : arbres = planches et bois de chauffage

    et

    feuilles mortes au sol = sale.

    Le balayage est un acte "socialement correct"

    et pourtant c'est nuire lourdement aux arbres.

    Secondes maltraitances.

     

    Si délicatement, on écarte les feuilles tombées au sol,

    on découvrira des filaments blancs,

    soit des champignons.

    Il y en a partout.

     

    Comme le corps des mammifères est peuplées de bactéries utiles

    (je rappelle qu'un corps possède

    moins de cellules personnelles que de cellules bactériennes),

    les arbres vivent grâce aux champignons.

    Disons que c'est leur réseau de communication.

     

    Exemple :

    Un chevreuil vient manger des feuilles à un hêtre.

    Un signal électrique qui avance d'1 cm/minute

    va partir de la tige aux feuilles mangées, va descende par le tronc,

    circuler sur les filaments des champignons pour aller prévenir

    ses amis, sa famille,

    de se protéger contre l’ennemi.

    Les arbres ainsi prévenus

    fabriquent un tanin (= anticorps) amer que les animaux n'aiment pas.

     

    Balayer sous les arbres

    revient à les réduire à la solitude, la vulnérabilité.

     

    Les arbres ont des sens

    comme les animaux.

     

    Le toucher.

    Un jeune arbre qui pousse en un lieu venteux

    va réduire sa hauteur,

    se faire plus trapu à sa base

    et va renforcer son système racinaire

    par rapport à son jumeau qui lui sera enraciné bien à l’abri du vent.

    L'arbre perçoit, analyse, calcule et s'adapte.

     

    Si je cogne ma main contre la table,

    il y a un message qui monte au cerveau

    pour me faire percevoir la sensation.

    Pareillement,

    si je plis une feuille à une plante

    un message va prévenir l'ensemble de la plante

    qu'une de ses feuilles vient d'être pliées.

     

    Une plante = des réflexes + un système nerveux.

    Mais pas seulement.

     

    Les plantes ont conscience de leur propre corps.

     

    Attiré par la lumière + attiré par la gravité = les troncs pousse droit.

    Tel était la vision simpliste des hommes.

    En réalité

    si vous mettez des graines en un lieu sans apesanteur et lumière

    les petites tiges pousseront droites.

    Preuve qu'elles perçoivent leur propre corps

    et choisissent de rester sur une droite.

    = Avoir le sens de la proprioception

    soit le sens de percevoir la position de notre corps dans l'espace.

    ( c'est le 6ème sens de l'homme. Il est géré par le gène PIEZO2).

     

    Les arbres sont des êtres en mouvements,

    mais des mouvements tellement lents

    que l'homme ne les perçoit pas.

    Nous ne vivons pas sur la même échelle de temps.

     

     


    14 commentaires
  • Notre logis est une cité pleine de petites bestioles.

    Mais avec qui partageons-nous notre toit ?

     

    Les insectes et les acariens varient d'une pièce à l'autre

    mais c'est au salon que l'on retrouve le plus grand nombre d'individus.

    Il y a des charognards, des errants venant de l'extérieur,

    des petites personnes qui ne font que passer.

     

    Les moquettes et les tapis

    offrent leur moelleux aux bêtes microscopiques,

    aussi c'est là que la foule est la plus dense.

     

    Les pièces où les locataires officiels de la maison mangent

    sont aussi très appréciées,

    puissent que le cocktail chaleur / humidité / nourriture

    est présent pour leur plus grand bonheur.

     

    Autre lieu adoré : la buanderie avec sa machine à laver, son sèche linge.

     

    Les caves sombres et aux parois caverneuses

    logent millepattes, acariens et araignées.

     

    Avoir des animaux domestiques ou vivre qu'entre humains

    n'a aucune incidence sur le petit peuple de la maison.

     

    Les tapisseries et les bibliothèques sont aussi très

    appréciées par ce peuple  minuscule,

    pour leur colle.

     

    La nuit, sur l'oreiller des hordes d'acariens détritivores

    font ripaille des peaux mortes présentes sur les visages,

    et du sébum des sourcils.

     

    Les insectes de nos maisons contribuent

    à la santé de nos maisons de façon détournée.

    Un nombre croissant de maladies modernes

    est dû à un manque d'exposition

    à une grande diversité biologique, aux micro-organismes.

     

    Selon les scientifiques

    les insectes jouent un rôle dans l'accueil

    et la propagation de la diversité microbienne

    à l'intérieur de nos maisons.

     

    Laissons les donc vivre en paix sur notre territoire.


    16 commentaires
  • Quand on se retrouve dans une situation

    qui divise l'esprit,

    il suffit toujours de se demander :

    à ta place, qu'est-ce que l'Amour ferait ?

    pour découvrir quelle partie de soi,

    il faut écouter.

     

    Qu'est-ce que l'Amour ferait ?

     

    27 juillet.

     

    Devant le petit portail un chat d'un an

    avec une énorme plaie sur les reins,

    et ne pesant que 3 kg 3.

     

    Qu'est-ce que l'Amour ferait ?

     

    22 août.

     

    Monsieur Cordial devient officiellement mon fils.

    Il pèse alors 4 kg.

     

    Cordial a un petit corps bien ennuyeux :

    Reins beaucoup trop gros,

    foie trop volumineux,

    cœur présentant trois taches non déterminées

    et poumons manquant de place quand il a besoin d'espace

    au moment des efforts, ce qui entraine des suffocations.

     

    Qu'est-ce que l'Amour ferait ?

     

    24 septembre.

     

    En forêt Mégara trouve une pauvre miss de un an

    à bout de force, ne pesant plus que 1 kg 8.

     

    Qu'est-ce que l'Amour ferait ?

     

    Ce soir mademoiselle est officiellement ma quatrième fille.

    Elle pèse maintenant 3 kg 3.

    Comme cordial, Courtoisie est négative

    aux tests leucose & sida.

     

     

     Kizende, Wilouby, Damoizo

    et leur cousin Erguit

    font de la place au Coco et à la Cocotte,

    comme en début d'année

    ils ont laissé libre leurs nombreux lits à

    Eichane,

    l'aînée de mes enfants vivant chez sa Mémé depuis 7 années 1/2

    à temps plein + 2 1/2 à mi-temps.

     

     

    La vie n'est pas la réalisation de tous nos voeux.

    Vivre ne veut pas dire suivre la route de nos caprices.

     

     

    La Vie est une entité autonome.

    Vivre revient donc à accepter ce qui est,

    ( puisque ce qui doit sera )

    et à poser les bonnes émotions au bon moment.

     

     

    Merci la Vie pour Cordial & Courtoisie

    tes cadeaux du ciel.

    Ensemble les Résultoniens œuvreront pour les aider

    à demeurer au maximum dans le bonheur,

    et à se sentir des nôtres.


    13 commentaires